2020: rigueur et honnêteté pour s’alléger

Classé dans : Blog | 0

L’année 2020 commence et comme chaque année, toutes et tous nous nous promettons de faire mieux, ou de faire, tout simplement, avec les fameuses R.E.S.O.L.U.T.I.O.N.S. On se met alors une pression folle sur chacune de ces résolutions prises pour ne rien lâcher et bien évidemment, à coups sûrs ces résolutions disparaissent aux premiers rayons du soleil de février.

Si tu as décidé d’alléger ton quotidien et ton intérieur en 2020, voici quelques conseils pour que cette résolution devienne un mode de vie et te rapproche de ton essentiel.

Établis un plan

Pour éviter de partir dans tous les sens et de faire du yoyo mental (je commence à trier mes verres puis je vais chercher un carton dans la cave où je commence à trier les outils, le téléphone sonne, je remonte et je réponds, une fois raccroché, je trie mes facturettes dans le meuble du téléphone; fin de journée, rien est trié, tout est en boxon dans la carrée!), mieux vaut établir un plan solide à moyen terme.

Par quelle pièce vais-je commencer? (Conseil: on ne commence jamais par les objets où on a le plus d’affect en premier! Si tu es une fashionista, tu laisses ton dressing de côté pour plus tard, quand tu seras convaincu.e du bien fait de ton action sur les autres pièces). Quelles sont les étapes dans chaque pièce? (Conseil: respecte au maximum l’avancée de gauche à droite et de haut en bas dans ton tri). Quels meubles? Quelle catégorie d’objets (les papiers et le sentimental, pareil on le garde pour plus tard). Quelle pièce ensuite?…

Fixe-toi des objectifs précis et honnêtes

La charge mentale, tu connais? S’ajouter des objectifs flous à des années lumière de ton quotidien fait de cette résolution positive une charge mentale bien négative pour cette nouvelle année qui commence (et de jolis moments de culpabilisation quand tu n’atteindras pas tes objectifs).

Une fois que tu as déterminé ton plan d’attaque, détermine l’objectif par pièce (la pièce fourre-tout deviendra une chambre d’amis, par exemple) puis des grands objectifs (désencombrer et trier l’armoire de cette pièce, désencombrer et trier les étagères murales de cette pièce…) et des objectifs intermédiaires (désencombrer et trier la partie gauche de l’armoire, désencombrer et trier la partie droite de l’armoire, désencombrer et trier l’étagère 1 de l’ensemble mural…). Ces objectifs intermédiaires ou mini-objectifs sont ceux que tu dois te fixer en fonction de ton quotidien et de ta disponibilité.

Si tu n’as que 2 heures un samedi sur deux ou 30 minutes tous les soirs, l’objectif « désencombrer la cuisine » n’a aucun sens. En revanche, les objectifs intermédiaires tels que lundi 10, « désencombrer le placards haut N°1 », mardi 11 « désencombrer le placard haut N°2 » auront bien plus d’intérêt et de résultats visibles.

Rentre ces objectifs/missions dans ton agenda

Sinon un apéro ou un ciné va vite remplacer ce moment que tu espérais prendre pour te lancer dans l’allègement de ton cocon! Aussi important qu’un rendez-vous de boulot ou qu’un week-end à la montagne, rentre chaque objectif ou mission dans ton agenda. Tu as rendez-vous dans ton chez toi, rien qu’avec toi! Et rien d’autre!

Visualise

Avant chaque « mission », prends un temps en silence, confortablement assis.e pour visualiser cette pièce comme tu rêverais qu’elle soit. Ferme les yeux, inspire, expire et voyage dans cette pièce. Quelles sont les couleurs? Comment est organisé l’espace? Quels sont les objets mis en valeur? Inspire, expire et rentre dans chaque placard, étagère et visualise. Pas de limites, fais-toi plaisir! Ca te permettra de gonfler au maximum ta motivation.

Prends des photos avant/après

J’en ai déjà parlé et je le répète tout le temps, il est important de faire des photos avant/après avec le même angle. Car notre petit cerveau nous joue de jolis tours: il va voir en premier ce que tu aurais dû ou pu faire et ne verra pas ce qui a déjà été accompli (encore plus si l’endroit est vraiment encombré). Cette photo va permettre de lui prouver que quelque chose s’est bien passé entre le moment où tu as pris la première photo et maintenant. Quelques kilos de poussière en moins et des litres de sueurs en plus!

Déconnecte-toi totalement

Même pas la peine de négocier de garder le portable allumé avec toi! Comme à l’école, tu l’éteins! Tu préviens tout le monde dans la carrée que tu n’es pas là. Mieux, tu les fais sortir. Organise-leur une course après les escargots ou la tonte du jardin à la main! Bref; « déguerpissez tous, et laissez-moi avec moi-même »!

Prépare-toi

Évite bien évidemment le jean moulant et la chemise de bureau. Prévois un ensemble confortable, il faut que tu sois DE-TEN-DU.E (et potentiellement prêt.e à être crade si le désencombrement commence par le grenier).

Entoure-toi de chiffons, aspirateur, produits lavants (idéalement, eau chaude et vinaigre blanc), éponges, étiquettes (ou papiers de brouillon), stylos, scotch. Tout ça à portée de main. Tu vas gagner un temps de dingue!

Prépare tes contenants

Fais-le tour de la maison, récupère les sacs qui ne servent à rien, les cartons, les caisses, les sacs poubelle bref prévois tes contenants. Étiquette-les en fonction des catégories: Déchetterie – Don – Vente

Sois précis dans tes sous-catégories. Par exemple, DON EMMAUS , DON GEEV, DON RELAIS, DON HÔPITAL, DON CORINNE (collègue qui fait la même taille que toi et qui aime ton style).
Je privilégie le don notamment pour la rapidité de la sortie des objets et pour la gratitude que tu vas ressentir (bien plus grande que la satisfaction de récupérer quelques billets après d’âpres négociations via l’application de vente).

La vente est intéressante pour les pièces de designers que tu pourrais avoir par hasard (ben oui, mon grenier est rempli de meubles Le Corbusier, pas toi?!!), pour les appareils électroménagers en bon état (mais bradés, tu ne fais pas le poids face à Amazon!), les meubles en bon état mais OUBLIE la vente des petits tee-shirts en coton à 1€, du lecteur de cassettes audio à 5 euros, ce serait un gaspillage de temps.

La déchetterie arrive si (et seulement si) il n’y a plus rien à espérer de cet objet cassé, troué, râpé, jauni…

Manipule l’objet une seule fois

Toute cette préparation te semble fastidieuse? Je te promets que tu vas gagner un temps fou à bien te préparer, parce qu’une fois que ta zone de tri est prête, tu peux envoyer du pâté! Tu n’auras à manipuler l’objet qu’une seule fois, ce qui te permettra d’éviter de revenir sur ta décision, de te déconcentrer, de ne pas être sûr.e, de potentiellement regretter, de reprendre l’objet pour te convaincre de le garder… Comme tu as tout préparé à l’avance, tu prends l’objet, tu décides « Oui, je le garde », « Non, je ne le garde pas » et s’il part, il atterrit directement dans le bon contenant. NEXT!

Va au bout de chaque action

Et là, je ne lâcherai rien: il faut que tu ailles au bout de chaque don, vente, visite à la déchetterie pour que la mission soit terminée. Crois-moi, tu t’en sentiras soulagé.e et définitivement libéré.e. La page se tournera dès l’instant où chaque objet, meuble, décoration, vêtement, bidule ou truc sera vendu ou donné à telle ou telle personne ou telle ou telle association.

Répète cette préparation tout au long de ton travail de désencombrement et découvre alors que:

=> tu es bien plus rigoureux et déterminé que tu ne pouvais l’imaginer

=> travail, rigueur et discipline sont tes meilleurs amis et t’apportent un lot incroyable de quiétude, satisfaction, gratitude…

=> 2020 est définitivement le début d’une nouvelle façon d’appréhender ta vie!

Bonne année, petit chachou!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *