J’ai supprimé les réseaux sociaux de mon téléphone!

Classé dans : Blog | 0

C’est le coeur battant que j’ai appuyé sur les petites croix et que j’ai confirmé la suppression des réseaux sociaux de mon téléphone, applications qui sont depuis bien longtemps sur mon écran, comme si elles avaient été vendues avec le téléphone… Vais-je tenir? Suis-je vraiment addict? Vais-je craquer?

Toutes ces questions en tête, je me suis finalement jeté à l’eau: le premier jour des vacances après mon trajet en train, arrivé à destination, première action: bye-bye Insta et Facebook! En tant que bon home-organizer, tu imagines bien que j’en ai profité pour supprimer toutes les appli que je n’avais pas utilisées les 3 derniers mois! Une bonne dizaine d’appli que je n’ai pas uouvertes, qui ne correspondent pas à mes attentes, à mes convictions, qui ne me sont pas utiles…

Et me voici en vacances! Promenades, apéros, lectures, visites, repos… A chaque visite ou promenade, j’ai poussé le bouchon et je n’ai pas pris mon téléphone avec moi. A mon retour, je prenais quelques minutes pour lire mes messages et y répondre et rechercher les activités de la journée suivante. Dès les premiers jours de vacances, l’inquiétude a laissé place à une grande satisfaction: plaisir d’être dans le moment présent, d’observer les paysages et les gens, de lire, de somnoler, de s’ennuyer… Aucun manque mais plutôt une certaine jubilation, notamment de n’avoir pris aucune photo qui ne sera jamais visionnée, de n’avoir envoyé aucun message pour ne rien dire, de n’avoir nargué personne… J’ai pris un réel plaisir à ne plus être sur mon téléphone et j’ai vite ressenti une grande liberté de me perdre, de rencontrer, de regarder, de me tromper…

Me voici de retour de vacances et de 15 jours de déconnexion totale. Et je peux te dire que je suis ravi. J’éprouve beaucoup de gratitude par ce que j’ai appris de cette expérience et je suis déterminé à continuer. Je ne peux que t’encourager de faire l’expérience pendant tes vacances. Tu ne pars pas en vacances? Pas de soucis, profite de la quiétude du mois d’août pour tenter la déconnexion un peu, beaucoup ou à la folie! Si celle-ci te fait peur, voici mes conseils pour réduire ton temps sur les écrans, étape par étape.

  • Supprime les applications que tu n’as pas utilisé ces 3 derniers mois, qui ne correspondent pas à tes valeurs ou à tes habitudes
  • Retire toutes les notifications des applications de communication (messages, Whatsapp, emails, Facebook, Instagram)
  • Utilise un vrai réveil (radio-réveil ou réveil à l’ancienne si tu n’es pas cardiaque!!) et interdis le téléphone dans l’espace chambre
  • Mets-le en mode avion lorsque tu travailles ou lors de rendez-vous (professionnels ou non) et mets-le dans un endroit (tiroir de bureau, sac…) et non dans ta poche
  • Oublie-le lorsque tu pars en promenade, en soirée, pendant quelques heures
  • Seul.e, retiens-toi d’aller faire un tour sur ton écran et concentre-toi sur une personne, un paysage, un son, ta respiration…
  • Décide d’une heure dans la journée où tu réponds aux textos, aux appels, aux emails et communique auprès de ton entourage de ta résolution (pour ne pas qu’ils s’inquiètent)
  • Supprime les applications de réseaux sociaux, jeux, divertissement de ton téléphone
  • Dépose-le dans une boîte à partir d’une heure que tu détermines et reprends-le le lendemain

Je suis parti en vacances me demandant si j’allais tenir sans ces habitudes que j’avais prises sans m’en rendre compte. Et je suis heureux d’avoir découvert que oui, j’ai tenu. Et mieux, je n’ai pas envie de tout reprendre. Je vais finalement réinstaller le réseau au petit logo « caméra » qui ne fonctionne pleinement que sur téléphone. Pour le reste, j’ai décidé d’utiliser l’ordinateur en journée. Je vais continuer de partir en soirée ou en promenade sans téléphone.

Est-ce que la prochaine étape sera de revenir au bon vieux Nokia 3310? Chiche?!

« Cela paraît toujours impossible, jusqu’à ce que ce soit fait. » Nelson Mandela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *