Le désordre ne disparaît pas en rangeant.

Classé dans : Blog | 2

« Ben Julien, t’as fumé ou quoi?! Quand je range, un samedi matin ensoleillé ma petite maison d’amour avec la musique à fond et que quelques heures après je prends mon thé en contemplant le travail accompli, le désordre a bien disparu! J’te promets! »

Ah mais je te crois! En effet, entre ces deux moments, il y a eu du « rangement ». On pourrait presque dire que le désordre s’est volatilisé. Mais, petite question, pourquoi le samedi d’après (ou même dès le mercredi), ta maison est à nouveau dans tous les sens, comme si rien ne s’était passé? Pire: le bordel a fait des petits?!

J’ai une réponse à ça: tu as ran-gé! Ce fameux samedi ensoleillé, tu as simplement déplacé les objets dans un sens et puis dans l’autre, tu les as remis à leur place d’origine. Point. Et la semaine d’après, tu peux tout recommencer (le fameux effet rebond)!

Ranger ne réglera jamais ton problème de désordre, d’accumulation ou de surencombrement. Car, comme le dit si bien ma mentor d’amour, Elodie Wery, « le désordre ne se range pas; il s’élimine »!

Ah là, on tient quelque chose! Ça veut dire que le samedi ensoleillé, plutôt que d’avoir rangé, il aurait été plus utile de te poser les bonnes questions sur tous ces objets. De prendre conscience de ton organisation, de ton surencombrement, de ta surcharge. Et alors de faire disparaître ce désordre en DE-CI-DANT.

Comment tu fais? Eh bien tu détermines un espace de la maison, tu le vides (=> prise de conscience) et tu le tries (=> prise de décision). Tu te poses alors toutes les questions pour chaque,objet pour savoir s’il t’est utile, si tu le trouves agréable, beau, pratique, s’il est cassé, s’il a un doublon ou un triplon autre part dans la maison, bref toutes les questions qui vont te permettre de décider.

Il y a donc 2 décisions:

a) oui, je le garde

b) non, je ne le garde pas

Dans le premier cas, tu pourras le replacer de façon optimale dans ton quotidien en ciblant la fréquence d’usage (occasionnel ou régulier).

Dans le second, et c’est très important, tu vas faire en sorte de le réintroduire dans l’économie circulaire via le don (que je privilégie au maximum parce que gratitude, satisfaction de soi…), la vente (seulement pour les articles qui ont une vraie valeur sur le marché de la seconde main) et la dernière solution, la déchetterie en respectant chaque filière de recyclage.

Prise de conscience => décision => action => changement

Si tu répètes ces actions dans chaque espace de la maison, tu vas te rendre compte de quoi? Déjà que tu avais beaucoup (trop) de choses que tu n’utilisais pas. Rassure-toi, on est des millions de milliers dans ce cas! Pour info, on ne porte réellement qu’1/3 de nos vêtements, les 2 autres tiers sont généralement oubliés et endormis dans nos dressings de France et de Navarre…

Quoiqu’il en soit, en ayant décidé de garder ou de faire sortir des objets, tu t’es réellement mis en action dans ta maison et oh, magie, le désordre ne revient finalement plus! A tel point que le samedi matin, plutôt que de ranger, tu vas lire ou boire ton thé en écoutant ta musique sans passer par la case « rangement »!

Bien entendu, en faisant ce travail répété dans chacun des espaces, tu as changé tes habitudes d’organisation (les tasses à café ne sont plus dans le salon mais proches de la machine à café) mais aussi (et surtout) tes habitudes de consommation (tu as compris que tu n’utilises que 3 tee-shirts par semaine, la promotion 10 pour le prix de 2 n’est donc pas pour toi (ni pour personne d’ailleurs)!

Voilà donc en gros, cette activité de « Home-organizing ». Elle te permettra alors d’éradiquer à jamais ce désordre!

Rassure-toi, si tu n’as pas compris un seul mot que je raconte là, don’t worry, call me baby! 😉

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *